Une chaise

Une chaise

Cette chaise avec éclairage embarqué m’est apparue en rêve… Je me trouvais dans une salle de concert. Tous les sièges destinés aux spectateurs étaient de ce même modèle. On les avait soigneusement éloignés les uns des autres afin de respecter la distance réglementaire imposée par l’épidémie. Il n’y avait d’ailleurs pas grand monde parmi l’auditoire. La plupart des chaises étaient inoccupées. Leurs ampoules éteintes, évidemment. La salle plongée dans la pénombre, un seul projecteur braqué sur le soliste… En fait, je ne sais plus s’il s’agissait d’un concert classique ou de la performance d’un stand-up comédien à la mode. Mais je me souviens que celui-ci a interrompu, à un moment donné, son spectacle en me regardant avec reproche. J’avais trouvé amusant d’allumer discrètement les ampoules de la chaise vide qui se trouvait devant moi. Du coup, cet îlot de lumière dans l’ombre recueillie de la salle avait perturbé l’artiste en scène. Je me suis levé, contrit, sans me retourner vers les regards sévères des spectateurs clairsemés et ai éteint la chaise. Je me suis rassis. Le spectacle a repris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :